Page d'accueil du site| Home page
Tintin au Congo (1931)


Tintin au Congo est le premier album d'Hergé et certainement pas le meilleur. La Belgique est à cette époque une puissance coloniale qui tire d'énormes ressources du Congo belge (devenu Zaïre après l'indépendance et aujourd'hui République Démocratique du Congo) et c'est tout naturellement qu'Hergé envoie Tintin en reportage dans la colonie. On retrouve dans cet album toutes les idées reçues et les poncifs véhiculés à l'époque par les films de court métrages à caractère documentaire avec en particulier le bon père blanc qui apporte aux sauvages africains la culture, la civilisation et la religion de l'occident chrétien. Il faut se rappeler que Georges Remi (R.G.=Hergé) travaillait à l'époque pour le "Petit Vingtième", un hebdomadaire pour la jeunesse dirigé par un prêtre catholique bruxellois ultra-conservateur, l'abbé Wallez.On y voit un Tintin viandard qui massacre allègrement des gazelles, lion, rhinoceros et autres éléphants. C'est avec l'ouvrage suivant (Tintin en Amérique), la partie de l'oeuvre d'Hergé sur laquelle le tintinophile fait facilement l'impasse.


 

© Hergé/Moulinsart 
L'avion avec lequel Tintin quitte l'Afrique pour s'en aller vers d'autres aventures pourrait être inspiré par le Udet U 12 Flamingo. Le Flamingo était biplace, mais plusieurs triplaces en tandem ont été construits à cette époque notamment chez Heinkel. On notera le dessin d'un flamant (Flamingo en Allemand) sur les flancs du fuselage

plan 3-vues

retour à la page précédente