Page d'accueil du site| Home page
Coke en stock (1958)


L'histoire débute par une rencontre fortuite avec le général Alcazar qui permet à Tintin de découvrir un trafic d'arme à destination de petits pays d'Amérique Latine et du Moyen Orient organisé par Dawson l'ex chef de la police internationale de Shanghaï (le Lotus bleu). Par ailleurs, Abdallah arrive à Moulinsart envoyé par son père l'Emir Ben Kalish Ezab qui vient d'être détroné par un coup d'état fomenté par son vieil ennemi le Cheikh Bab El Ehr. Tintin part avec Haddock pour délivrer l'émir du Khemed... Apres le crash de leur DC 3, Tintin et Haddock fuient l'armée de Bab El Ehr commandée par Mull Pacha (Docteur Müller) et rejoignent Ben Kalish Ezab qui s'est réfugié avec quelques partisans à Petra, la mystérieuse cité nabatéenne , située aux confins de la Jordanie et de l'Arabie Séoudite. L'histoire se déroule dans le climat d'instabilité politique qui règne dans les monarchies du Golfe Persique avec pour toile de fond les guerres régionales alimentées par les groupes pétroliers multinationaux et le trafic d'esclaves organisé sous couvert de pélerinage à la Mecque, par des financiers maffieux représentés ici par le milliardaire grec Roberto Rastapopoulos.


 

Tintin et Haddock sont stupéfaits par une annonce publiée dans un quotidien par la société de vente d'armes de Dawson et avec laquelle le général Alcazar est en relation d'affaire.

Annonce parue en  aout 1963 dans Aviation Magazine. Noter que les Spitfires sont immatriculés en Belgique (OO-ARC) et que la référence de l'annonce est tout aussi mystérieuse et anonyme. En fait ces avions ont été utilisés pour le tournage du film "la Bataille d'Angleterre" de Guy Hamilton sorti en 1969
© Hergé/Moulinsart 
Le poste de pilotage du DC 3 des Khemed Airlines qui effectue la liaison Wadesdah (Khemed)-Beyrouth(Liban)

© Hergé/Moulinsart 
 crash du DC 3 sur une plage de la Mer Rouge

© Hergé/Moulinsart 
Un De Havilland Mosquito en passe de strafing détruit par erreur des blindés amis partis à la poursuite de Tintin et Haddock


© Hergé/Moulinsart 
Le Mosquito attaque au canon le boutre dans lequel s'enfuient Tintin et Haddock

© Hergé/Moulinsart 
Tintin vient d'abattre à la Kalashnikov un Mosquito et recueille sur le radeau son pilote, un mercenaire esthonien du nom de Piotr Szut. Ce pilote borgne deviendra un ami et réapparaitra dans un Vol 714 pour Sidney

Le gilet de sauvetage gonflabe, baptisé Mae West en souvenir de la poitrine avantageuse de l'actrice américaine, faisait partie de l'équipement de vol des aviateurs amenés à opérer dans des zones maritimes

© Hergé/Moulinsart 
L'avion d'observation des trafiquants d'esclaves est un Fairchild 24W à moteur Warner Scarab


© Hergé/Moulinsart 
Un hydravion de combat Curtiss SC1 Seahawk catapulté depuis le croiseur USS Los Angeles grenade le sous-marin des trafiquants. 

En fait, tout le dessin de la partie avant de l'hydravion (capotage, entrées d'air, volets de capot, verrière, mat d'antenne radio) est inpiré par le Martin Mauler qui était un   avion embarqué sur porte-avion (concurrent du Skyraider)  destiné au torpillage et à l'attaque au sol ou de navires


Curtiss Seahawk sur la catapulte de poupe de l'USS Los Angeles

Martin Mauler

retour à la page précédente